Le VAE nominatif d’Elocycle remet les salariés en selle

Trajets domicile-travail ou activité professionnelle, le vélo à assistance électrique est de plus en plus adopté en entreprise. Rencontre avec Fabrice Bisson, artisan d'une mobilité innovante et raisonnée.

 

 

Une conscience et un engagement de longue date

 fabrice bisson elocycle

Réduire l'impact liés aux déplacements, l'idée lui est venue en Afrique il y a une vingtaine d'année, raconte Fabrice :

 

« A l'époque, j'étais commercial. C'est en constatant la disparition progressive du Lac Rose au Sénégal lors de séminaires commerciaux que j'ai commencé à me demander ce que je pouvais faire à mon niveau.

 

Cette prise de conscience écologique m'a amené vers les certificats d'économie d'énergie puis est venu s'ajouter l'envie de créer ma propre entreprise ».

 

Elocycle est créée fin 2015 ; en mars 2016, son activité démarre avec un parc de VAE rachetés à la métropole rouennaise.

 

« Sur les soixante-dix vélos rachetés, quarante étaient des vélos fabriqués par Arcade Cycles, raconte le dirigeant d'Elocyle. J'ai visité les différentes usines ; Arcade Cycles m'a paru la mieux organisée, j'ai donc choisi d'utiliser leurs cycles ».

 

 

Vélo à assistance électrique, l'essayer, avec Elocyle, c'est l'adopter !

 

« Je remets tous les jours sur le vélo des personnes qui n'en faisaient plus », constate Fabrice Bisson, directeur général d'Elocycle. Basée à Rouen, sa société propose un service de location ou d'achat de VAE, entretien compris sur toute la France.

 

« Par expérience, je sais qu'une personne qui essaye mon vélo souhaitera le conserver. Faire de l'activité physique sans s'en rendre compte et de la bicyclette sans forcer, c'est idéal.

 neovivo velo vae

J'en vois d'ailleurs la trace dans les statistiques délivrées par le traceur GPS* car d'un parcours limité au seul trajet domicile-travail, le salarié en vient rapidement à allonger ses distances d'utilisation », se réjouit Fabrice.

 

Le modèle proposé par Elocycle c'est le E-cardan d'Arcade Cycles : « Avec ce modèle sans chaîne, c'est déjà une barrière à l'utilisation du vélo qui s'envole !

 

L'argument économique pèse également car ce vélo demande moins d'entretien ; 90% des pannes sont évitées grâce au cardan et à la transmission Nexus 7. Faut-il ajouter qu'il est équipé de pneus anti-crevaison ? ».

Bref, Fabrice a de solides arguments pour convaincre ses clients !

 

 

Des vélos pour des entreprises avec une réelle politique RSE

 navalgroup velo elocycle

 Elocyle s'adresse aux entreprises qui ont une vraie volonté de mise en œuvre d'une politique RSE au-delà de l'affichage de bonnes intentions :

 

« Attribuer à chaque collaborateur un vélo nominatif, c'est s'engager concrètement dans l'évolution des comportements », relève Fabrice.

 

C'est le choix fait par plusieurs entreprises comme l'établissement de Naval Group1 à Brest avec une trentaine de VAE mis à disposition de ses salariés dans le cadre de son PDE2 (Plan de Déplacement Entreprise).

 

Le groupe Néovivo spécialisé dans la rénovation écologique de l'habitat a lui opté pour un Néovélo personnalisé avec logo sur garde-boue.

 velo elocycle yport

 Elocycle équipe également les techniciens de bailleurs sociaux comme Terre d'Opale Habitat ou Quevilly Habitat.

 

Enfin, c'est un tout autre type de clientèle qu'a récemment équipé Elocycle. La société d'organisation de spectacles Live Nation a testé (et adopté !) le VAE pour le déplacement sur les sites de ses équipes techniques (régie, sécurité).

 

Aux festivals Download Paris et au Lolla Palooza, il n'y avait pas que les décibels à être électriques !

 

 

 
 
Propos recueillis et rédigés par Catherine Brillet

 

Notes

 

1 Les vélos Elocycle sont équipés d'un traceur GPS permettant de délivrer des statistiques d'utilisation des cycles.

 

2 A ce sujet, consultez le communiqué de presse Naval Group sur la mise à disposition de vélos VAE pour les trajets domicile-travail dans le cadre du Plan de Déplacement Entreprise (PDE)

 

Pour aller plus loin

 

Consultez l'article du Télégramme de Brest "Vélo électrique. Des boîtes suivent le courant" © Le Télégramme Septembre 2017