Métrovélo, un exemple ? les bases d'une politique qui roule !

Grenoble fait figure de bon élève pour les mobilités actives.

Quels moyens a mis en œuvre l'un des premiers loueurs de vélos en longue durée de France ?

Réponses croisées de la Métropole et de l'exploitant.

 

 

Arcade Cycles : Une nouvelle campagne de communication fait la promotion du Métrovélo dans l'agglomération. Plus de 6000 vélos ne suffisent pas ?

 

Damien Cottereau – Grenoble-Alpes Métropole : Il est vrai que depuis son lancement en 2004 avec 300 vélos, le service a fait beaucoup de progrès et enregistre un taux de croissance annuel à deux chiffres. Damien Cottereau Grenoble Alpes Metropole

 

La volonté de la collectivité c'est d'aller encore plus loin. Un budget global de 6 millions d'euros y est consacré.

 

Du coté équipements, nous réfléchissons à compléter le parc existant1 en draisiennes et en vélo 16 pouces ; un appel d'offres a été lancé pour des vélos-cargos (modèles bi, triporteur et vélo allongé).

 

Du côté aménagements, les premiers tronçons du réseau express vélo2 sont en phase d'étude de faisabilité ; nous avons recrutés des designers pour l'identité visuelle qui servira aux cyclistes à se repérer et à harmoniser les aménagements sur le territoire.

 

 

 

Gwendal Caraboeuf et Vincent Monatte - Vélogik : A Grenoble, il y a une volonté affirmée des élus et techniciens pour le développement du cycle.

 campagne rayonnez sur la ville grenoble velogik

En contrepartie, comme gestionnaire et exploitant du service vélos et stationnements, nous répondons à une grande exigence sur le développement et l'innovation.

 

Notre marque de fabrique c'est une solution intégrée et une capacité à mobiliser les compétences et les partenariats.

 

« Rayonnez sur la ville » notre campagne de communication décalée qui joue sur l'humour est relayée sur tous les supports mobilisables par la collectivité (tram, bus, événementiels, chaîne You Tube, presse, flyers, etc.).

 

 

Arcade Cycles : Quels sont les projets pour le stationnement ?

 

Damien Cottereau – Grenoble-Alpes Métropole : Les investissements pour augmenter les stationnements en box sécurisé sont réalisés pour que, tout simplement, les cyclistes retrouvent leur vélo le matin. Ainsi, ils sont encouragés à s'équiper.

Flotte Metrovelo
Nous pensons aussi aux besoins en stationnement pour les manifestations.

 

Pour éviter les vélos garés partout et n'importe comment, nous proposons une solution pratique aux organisateurs en leur prêtant des arceaux adaptés.

 

Lors des dernières rencontres Ciné-Montagne, 600 places ont été posées ; une heure après l'installation, une centaine était occupée et la totalité pendant tout le festival.

 

Du côté de Métrovélo, nous enregistrons peu de vols car notre modèle est équipé d'antivol pour les roues, la selle et le cadre.

 

 Gwendal Caraboeuf Velogik

 

Gwendal Caraboeuf et Vincent Monatte - Vélogik : Cet été, 1200 places supplémentaires en silos vont être ouvertes.

 

Nous gérons déjà les 800 places de stationnement vélos (abonnement, accès).

 

Notre prestation intègre la partie SI3 et logiciels (suivi du parc, de son utilisation, l'entretien de chaque vélo, etc.).

 

Nos techniciens sont équipés de tablettes et d'ici quelques semaines, notre gestion sera 100% dématérialisée avec la signature électronique des contrats.

 

 

 

 

 Arcade Cycles : Le vélo en libre-service est parfois critiqué. Qu'en pensez-vous ?

 

Damien Cottereau – Grenoble-Alpes Métropole : Le VLS4 est adapté pour remettre les gens en selle et réintroduire le vélo dans l'espace public.

 

A Grenoble, notre service vélo est « humanisé » parce que c'est en offrant plus de services qu'on obtient de meilleurs résultats.

 

Dans l'absolu, ce que nous souhaitons c'est que les grenoblois s'équipent de leur propre vélo, mais pour arriver à cela une offre de stationnement étoffée et sécurisée est nécessaire.

 

Vincent Monatte Velogik

 

Gwendal Caraboeuf et Vincent Monatte - Vélogik : Ce qui se fait ici a tenu bon malgré le développement du VLS.

 

Beaucoup les villes moyennes se posent la question et regardent Grenoble comme exemple.

 

Le vélo en libre-service est difficile à assurer dans les territoires péri-urbains.

 

L'avenir est sans doute dans un « mix » des deux solutions adoptées par les grandes villes, comme à Clermont-Ferrand.


Pour le Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise nous exploitons C.Vélo un système de VLS (420 vélos fournis par Smoove et fabriqués par Arcade Cycles) et une flotte de 120 vélos en location longue durée.

 

 

 

Notes

1 Le parc actuel des Métrovélos compte 6500 vélos classiques (modèle 26 ou 28 pouces, cadre en aluminium) dont 100 vélos enfants (20 et 24 pouces), 240 vélos pliants et 4 tandems.

A noter, les derniers vélos livrés par Arcade Cycles ont été adaptés pour Métrovélo avec un porte-bagage intégré pour faciliter son utilisation et le rendre plus résistant.

 

2 Grenoble Alpes Métropole souhaite se doter d'un réseau de 44 km d'itinéraires cyclables de haut niveau avec le projet de réseau express vélo. Les études sont en cours pour des premières réalisations dès 2016 et une mise en œuvre complète en 2020.

 

3 SI = système de gestion informatisé

 

4 VLS = vélo en libre-service

 

 

Pour aller plus loin :

Site web Vélogik

 

Vidéo de la campagne « Rayonnez sur la ville »

 

Reportage sur Métrovélo ( Le JT - Télégrenoble - 05 septembre 2016 )