Avec Ecovélo, la publicité devient mobile et rentable !

Depuis quelques semaines, le groupe Yves Rocher s'affiche sur les vélos STAR en libre-service à Rennes.

 

Pour l'enseigne de cosmétiques écoresponsables, un support de communication cohérent avec les valeurs de la marque. Pour Kéolis l'opérateur de VLS, un moyen de rentabiliser sa flotte.

 

Le concept publicitaire proposé par Ecovélo séduit entreprises et loueurs tout autant que les cyclistes gratifiés pour rouler.

 

 

 

Ecovelo habille le vélo Star à Rennes

Au départ, une idée simple - utiliser le vélo comme support de publicité – et Ecovélo, qui met en relation annonceurs et cyclistes rémunérés pour rouler.

 

« Nous proposons à nos cyclistes de "bouger malin" en équipant leurs vélos avec des enjoliveurs imprimés à l'effigie de campagnes de communication, explique Sébastien Bourbousson son dirigeant.

 

Les entreprises profitent de l'image valorisante du vélo pour diffuser de la publicité en sponsorisant les cyclistes, le tout en réduisant l'empreinte environnementale générée par une campagne de publicité classique ».

 

 

Déjà présente dans une dizaine de villes françaises*, la start-up recrute en permanence de nouveaux cyclistes « malins », crée les campagnes publicitaires et orchestre leur diffusion.

 

Les cyclistes utilisent une application installée sur leurs smartphones pour rendre compte de leurs trajets et stationnements validés par photos et géolocalisation.

 

 

La publicité sur vélo pour se démarquer

A Grenoble, l'agence immobilière Delphine Teillaud fait sa pub à vélo
Le concept a été adopté par le comité départemental du tourisme de la Charente-Maritime pour déployer chez ses voisins bordelais une campagne valorisant les huit sites incontournables du département (Fort-Boyard, La Corderie royale, La Rochelle, etc.) en mai et juin prochains.

 

A Grenoble, une agence immobilière équipe ses collaborateurs de vélos depuis six mois. 

 

« Notre ville est très adepte du vélo et comme certains des collaborateurs utilisent déjà ce mode de transport, autant leur offrir un vélo à nos couleurs, indique sa directrice.

 

De plus, l'agence est située dans une artère très passante et nous avons la chance d'avoir des appuis-vélos juste devant ; résultat, avec nos vélos Key West décorés, nous ne passons pas inaperçus ! ».

 

 

 

Louer un vélo avec publicité pour offrir de meilleurs tarifs


La formule conquiert également les loueurs de cycles.


A la clef pour ces professionnels du cycle, la possibilité d'offrir des avantages à leurs clients : « Depuis l'année dernière, nous offrons le choix à nos clients de louer des vélos avec la publicité d'un annonceur local ; en contrepartie, ils bénéficient d'un tarif moins élevé.

 

Tout le monde s'y retrouve indique Rudy Fosse, directeur de l'agence ADA à Pornic et à La Baule.

 

 

Nous avons facilement installé les Les vélos habillés Ecovélo à l'agence ADA De Porinc et La Bauleenjoliveurs à l'avant et à l'arrière d'un vélo de ville classique adapté à la balade.

 

Mes clients sont contents de faire une bonne affaire ; quant à l'annonceur, son offre est valorisée sur toute la côte auprès d'une population CSP+ ouverte à la curiosité et à l'amusement ».


« Nous rémunérons les loueurs en fonction du nombre de vélos équipés et de la durée des campagnes, précise Sébastien Bourbousson. A partir d'une dizaine de vélos, la formule est profitable ».

 

 

Ecovélo et Arcade Cycles, partenaires pour plus de mobilité


« Au démarrage de notre activité, nous avons cherché un constructeur fabriquant en France des vélos en petites séries ; Arcade Cycles nous a répondu et nous sommes devenus partenaires industriels, raconte le dirigeant d'Ecovélo. Nos cyclistes peuvent acquérir un de leurs vélos de ville classique ou à assistance électrique ou uniquement les roues fabriquées par leur fournisseur.

 

Nous partageons la même volonté d'inciter à la pratique du vélo. A travers notre offre, la publicité responsable se met au service des personnes et de leur environnement ».

 

* Paris, Lyon, Lille, Strasbourg, Montpellier, Toulouse, Nice, Bordeaux, Nantes, Rennes, Saint-Nazaire, Les Sables d'Olonne

 

 

Propos recueillis et rédigés par Catherine Brillet

 

Pour aller plus loin :