Tourisme et vélo, duo gagnant !

La pratique du vélo se développe, tant pour les déplacements utilitaires que pour les loisirs.


Comment les professionnels du tourisme analysent-ils la place prise par le vélo ?
Comment l'utilisent-ils dans leurs activités ? Quelles sont les attentes de leurs clients ?


Regards croisés de deux professionnelles du secteur, Véronique Marchand du Château d'Olonne et Rosine Dalibot de l'île de Bréhat.

 

 

Velo triporteur - Office de tourisme du Château d'Olonne

 

En Vendée, le vélo fait de plus en plus partie du paysage touristique et pas seulement par les vacanciers.

 

A l'Office du Tourisme du Château d'Olonne, l'équipe s'est équipée d'un vélo-triporteur pour rencontrer ses clients :

 

« Parmi les défis à relever par nos établissements, il y a celui d'aller vers les touristes et la population locale avec des moyens originaux et si possible écologiques.

 

Notre territoire étant vaste mais plat, j'ai tout de suite pensé au vélo pour nous déplacer et nous garer aisément » indique Véronique Marchand, sa directrice.

 

 

 

 

Le vélo-triporteur ambassadeur de l'Office de tourisme


Suite à un partenariat avec le pôle Tourisme de Vendée Expansion, une visite de l'usine et un travail mené avec le bureau d'études d'Arcade Cycles pour la customisation aux couleurs de la charte graphique, le vélo-triporteur à assistance électrique est inauguré en grande pompe et devient l'ambassadeur de l'Office de Tourisme :

Velo Triporteur Office de tourisme du Château d'Olonne sur la plage de Tanchet

 

« Nous participons aux pots d'accueil des campings pour distribuer notre documentation et renseigner les vacanciers ; nous nous rendons également sur la côte ».

 

Il rencontre également le succès auprès des habitants :

 

« Le fait que nous nous déplacions sur les marchés a renforcé nos liens avec la population locale éloignée du centre-bourg.

 

Ce vélo est tout à la fois un outil de contact, de promotion, de lien social avec la population et un objet de fierté de la municipalité » se félicite Véronique Marchand.

 

Pour la saison prochaine, une conseillère en séjour va être recrutée à mi-temps pour renforcer la présence sur tout le territoire et aller à la rencontre des vélotouristes de passage sur la Vélodyssée.


« Notre établissement est soucieux d'améliorer l'accueil des vélotouristes. Après notre propre labellisation en tant qu'Office du Tourisme, nous espérons la labellisation de deux nouveaux hébergements sur la commune ».

 

 

Des vélos bleu turquoise sur la côte de granit rose


Découvrir l'île aux fleurs à vélo, profiter d'être en pleine nature et sans voiture, voilà ce que propose Rosine Dalibot depuis plus de 30 ans sur l'île de Bréhat « Quelle activité peut-on pratiquer facilement en famille ? Le vélo bien sûr ! »


Depuis l'année dernièMme Dalibot et son chef mécano « Jaco » - Location de vélos à l'île de Bréhatre, en plus des VTT, des VTC et des vélos pour enfants, Rosine propose des vélos à assistance électrique :

 

« D'un joli bleu turquoise qui s'associe bien avec les rochers de la côte de granit rose, avec des poignées d'un brun chaleureux et un panier assorti, mes vélos séduisent !

 

Pouvoir proposer cette gamme de vélos personnalisés à mes couleurs, c'est ce qui m'a plu chez Arcade Cycles. En plus, ce sont des vélos solides et avec nos chemins creux et nos petites côtes, c'est indispensable ! »

 

Mais l'allure ne fait pas tout : « Le confort, c'est fondamental. Quand un client vous dit en fin de journée : Qu'est-ce qu'elles sont confortables vos selles ! Vous savez qu'il reviendra ».

 

 Les vélos Dalibot - Ile de Bréhat - crédit photo Fanch Galivel

Le service fait aussi la différence : « Aujourd'hui, il ne faut pas seulement louer un vélo ; il faut fournir les services que les clients attendent, les guider, adapter les vélos à leurs besoins avec des sièges enfant, des baby-van et même des doggy-bike ! » relève Rosine Dalibot.

 


« Nous sommes les seuls loueurs de l'île à proposer la réservation, c'est apprécié ! Cette année, nous proposons un guide professionnel pour accompagner les balades, notamment pour les groupes ».

 

 

 

Propos recueillis et rédigés par Catherine Brillet

 

Pour aller plus loin :